Château Léoville Poyferré 2018

  • Saint-Julien - Bordeaux
  • 75 cl
  • Rouge

Nouveau

DéclinaisonsPrixPrix à l'unitéQuantité
Bientôt disponible
Demi-bouteilles, magnums et autres formats disponibles sur demande : nous contacter

ASSEMBLAGE :

60% Cabernet Sauvignon / 30% Merlot / 7% Petit Verdot / 3% Cabernet Franc

VINIFICATION :

Dès le départ des fermentations alcooliques, l'équipe privilégie des remontages courts et fréquents de 6 heures du matin à minuit. La conduite de ces remontages est modulée en fonction des caractéristiques propres des parcelles et du profil du millésime. Cette approche alliant la nature des terroirs et la typicité du millésime va aussi dicter la politique à conduire durant les trois à quatre semaines de macération. Lors des écoulages, une hiérarchie dans les vins commence à se profiler. Elevage traditionnel en barriques d’une durée de 18 à 20 mois.

DEGUSTATION :

Robe : couleur noire et profonde. Nez : extrême complexité aux notes de fruits mûrs, notes épicées, réglissées, empyreumatiques. Attaque : puissante et fraîche. Bouche : dense et charnue, avec des tanins soyeux et mûrs. Finale aromatique longue et persistante.

HISTOIRE
En 1638, Jean de Moytié, bourgeois anobli bordelais, possédait un vignoble sur un mont de graves, qu’il nomma Mont-Moytié. En 1740,  la propriété est échue par alliance à Alexandre de Gasq, seigneur de Léoville. Il renomma la propriété en Léoville et fit bâtir le château. A sa mort le domaine regroupait 120 ha, soit la plus grande propriété viticole du Médoc à l’époque, qui va être divisé entre ses héritiers. Pendant la Révolution, le Marquis de Las Cases, l’un des héritiers de Léoville dut émigrer. Sa part fut alors vendue comme Bien National et rachetée en 1826 par Hugh Barton. Cette partie sera à l’origine de Léoville Barton. Les trois quarts restant de la propriété furent divisés en deux en 1840 entre les deux héritiers, Pierre-Jean, Maréchal d’empire et célèbre biographe de Napoléon, reçut ce qui devait constituer le domaine originel de Château Léoville Las Cases. Sa sœur Jeanne céda sa part à  sa fille, épouse du Baron Jean-Marie de Poyferré. Ainsi naissait le Château Léoville Poyferré.
En 1920, le domaine Léoville Poyferré est vendu à la famille Cuvelier, déjà propriétaire de Château Crock et du Château Carmensac (revendu en 1964). En 1970, sous la direction de Didier Cuvelier on assiste à la restructuration et modernisation des chais.

DOMAINE
La propriété, située à Saint-Julien, possède 80 hectares (dont 20 hectares du Château Moulin Riche). Il bénéficie du célèbre microclimat de l’estuaire et d’un sol à base de graves et de sables. Le vignoble est composé de 65% de cabernet sauvignon, 25 % de merlot, 8 % de petit verdot et 2 % de cabernet franc.

LE VIN
Le Château Léoville Poyferré, classé second grand cru classé en 1855, sont des vins élégants, fins, complexes et avec un bel équilibre. "Pavillon de Poyferré" est le second vin du château Léoville Poyferré. Il est élaboré à partir des vignes plus jeunes de la propriété. Il est équilibré, fruité et facile à boire.